Bonne chance à Lima, champions!

Les 17e Jeux panaméricains de Toronto se sont terminés par un spectacle magnifique au Centre Rogers qui représentait bien la saine atmosphère sportive qui y a régné.

L’unité à travers la diversité, une franche compétition et un très haut sens de la bonne tenue sportive ont marqué la composition et la représentation de l’espace scénique qui célébrait les 41 nations présentes aux Jeux.

Les moments forts ont été les performances de la chanteuse canadienne Serena Ryder et des rappeurs étasuniens Kanye West et Pitbull.

Les Jeux Toronto 2015 ont rassemblé plus de six mille athlètes qui, pendant plus de seize jours, ont démontré l’impétuosité de la meilleure jeunesse des Amériques dans une compétition qui a servi de test continental aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro de 2016.

Et ce test a donné lieu à l’établissement de 80 records panaméricains en athlétisme, en natation, en tir, en cyclisme sur piste et en haltérophilie.

Les Jeux de 2015 auront aussi démontré que la plus grande ville du Canada et la capitale de l’Ontario serait une candidate de choix pour la tenue des olympiques de 2014.

Parmi les autres aspects marquants des jeux, on compte les suivants: 45% des athlètes étaient des femmes soit le plus haut taux de l’histoire des Jeux panaméricains; ces jeux ont vu le début du baseball féminin, du sprint féminin en canoë, du rugby à sept féminin, du slalom en canoë-kayak et du golf au programme des compétitions sportives.

En plus, le softball masculin y a effectué un retour et l’équipe de Sainte-Lucie y a gagné sa premier médaille d’or panaméricaine, en athlétisme.

Dix-huit sports ont donné lieu à des qualifications pour les Jeux olympiques de Rio et en général les spécialistes ont estimé que ces jeux avaient démontré une qualité de compétition supérieure à celle des Jeux de Guadalajara en 2011.

C’est Lima, la capitale du Pérou, qui accueillera les nouveaux héros du sport continental en 2019 et ce sera la quatrième fois que les jeux se déroulent dans la partie sud du continent.

C’est de cette façon que cette ville multiculturelle et cosmopolitaine a dit au revoir à ses champions, dans une accolade fraternelle et avec les meilleurs voeux de succès à Lima. Ils le méritent bien.

PL

Sans catégorie