Leidy gagne la première médaille d’or, Yunerki ouvre le bal avec l’argent

Cuba est parti du bon pied aux 5e Jeux parapanaméricains avec la médaille d’or de la dynamophile Leidy Rodríguez et la médaille d’argent du nageur Yunerki Ortega au premier jour de son entrée en compétition.

Rodriguez a été la championne incontestée de la dynamophilie en soulevant 77 kilos à son troisième essai au développé couché dans la catégorie des moins de 41 kilos (où elle était la plus légère à 40,35 kilos) et des moins de 45 kilos

Sa victoire est encore plus grande du fait d’avoir soulevé une charge plus lourde que la championne des moins de 50 kilos, la Brésilienne Maria Rizonaide qui a soulevé 73kg; elle s’est qualifiée pour les Jeux paralympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

«J’étais très confiante. J’ai vu que je distançais mes adversaires et que l’or était à ma portée», a dit l’athlète née à Bayamo qui a salué le peuple cubain qui l’a appuyée dans ses préparations.

Lors des qualifications à Mexico, elle n’avait soulevé que 60 kilos, en partie à cause d’un mauvais arbitrage, mais cela n’a pas arrêté l’athlète qui a déjà pratiqué le basketball en fauteuil roulant et le volleyball assis.

Elle a d’abord soulevé 68 puis 72 kilos, ce qui lui a permis de devancer la Mexicaine
Gabriela Laura Cerero qui a levé 68 kilos et Mayra Hernandez qui en a soulevé 65.

César Rubio, le médaillé d’or des jeux de 2007 et 2011, a gagné l’argent chez les hommes dans la catégorie des 49-54 kilos.

Yunerki nous donne une première médaille
Le nageur aveugle Yunerki Ortega a établi un record national et gagné une médaille d’argent à laquelle on ne s’attendait pas avec un temps de 2 minutes, 41,82 secondes, derrière le Colombien Brayan Urbano qui a fait 2:39,98 et devant un autre Colombien, Leider Lemus qui a fait 2:50,55.

C’est seulement dans les derniers 25 mètres qu’il a été dépassé par Urbano après avoir connu un très bon départ où il a pris la tête dans le 50 mètres papillon avec un temps de 30,67 secondes; il était à 1:16,46 après le 50 mètres dos et à 2:00,99 après le 50 mètres brasse.

«Je me sentais bien et j’ai essayé de prendre la tête. Je voulais gagner l’or pour Cuba mais il y a encore d’autres compétitions à venir», a dit Ortega.

(JIT)

Haltérophilie, Jeux parapanaméricains, Sports aquatiques